Entrevue avec Dr. Joannie Marlene Bewa

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dr. Joannie Marlene Bewa est médecin, chercheuse, défenseuse mondiale des femmes et de la santé. Elle a grandi à Cotonou, en République du Bénin, et vit maintenant aux États-Unis d’Amérique où elle mène des recherches et enseigne, tout en poursuivant un doctorat à l’Université de Floride du Sud College of Public Health. Joannie Marlene Bewa se bat depuis des décennies pour surmonter les inégalités entre les sexes et est devenue au fil des ans une consultante et conférencière de renom sur de nombreuses questions touchant les droits des femmes, la santé et l’autonomie des Femmes. Le Dr Bewa est également la fondatrice d’une organisation à but non lucratif : la Young Beninese Leaders Association (YBLA), soutenue par Michelle Obama, qui se concentre sur trois domaines : la santé, le leadership des jeunes, l’esprit d’entreprise et l’égalité des sexes, ainsi que le nouveau Programme mondial de santé et de développement international (GHID), une bourse mondiale virtuelle pour guider, connecter et former des leaders dans les domaine de la santé mondiale, du genre et du développement international.

Faisant partie de la délégation officielle du Gouvernement béninois lors de la négociation de la Commission de la population et du développement aux Nations Unies, des alumnis du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse et les objectifs de dévloppement durable (ODD); le Dr. Joannie Marlene Bewa continue à être mandatée comme Experte mondiale dans ses différents domaines de connaissances, y compris par des dignitaires de haut niveau tels que le Premier ministre du Canada Justin Trudeau à l’occasion de la Journée internationale de la femme 2017, la secrétaire générale de l’ONU et la présidente de l’Assemblée générale au Sommet des ODD 2019 et le président français Emmanuel Macron à la Conférence nationale humanitaire 2020.Vous pouvez en apprendre davantage sur la Dre Joannie Marlene Bewa, sur son site Web : https://www.joanniebewa.com/

« À votre avis, comment les ODD sont-ils vraiment mis en pratique par les gouvernements? » (ESF)

Le soutien reçu par le programme des Objectifs de développement durable (ODD) pour 2030 dépend vraiment de l’objectif que vous regardez. D’après mon expérience, en m’impliquant dans les ODD, j’ai constaté un grand alignement sur les politiques nationales dans certains pays et un véritable engagement politique dans le monde entier. Aux niveaux régional et continental, il existe des mécanismes pour assurer la mise en œuvre, le suivi de l’évaluation et l’engagement. Selon le rapport des scientifiques indépendants partagé en 2019, plus de 110 pays ont soumis un examen national volontaire pour partager les progrès réalisés vers l’intégration des ODD dans leurs plans. Pour être précis, les gouvernements mettront en pratique les ODD en accordant la priorité au changement climatique, à la croissance économique, à l’égalité des sexes, à la paix et à la sécurité, aux mesures sociales et de bien-être, y compris l’éducation et la couverture sanitaire universelle. En fait, la moitié de la population mondiale n’a toujours pas de couverture de soins de santé, 100 millions de personnes sont poussées à l’extrême pauvreté parce qu’elles doivent payer elles-mêmes leurs soins de santé et nous sommes conscients que ces problèmes ne sont pas seulement répandus dans les pays émergents.

« Avez-vous des histoires où la vie de quelqu’un a changé en ce qui concerne les soins de santé? » (ESF)

Mon histoire personnelle: J’ai failli mourir à 9 ans de problèmes de santé et j’ai eu la chance d’être traitée et prise en charge. Si je n’avais pas eu accès à des soins de santé de qualité, je n’aurais probablement pas été ici aujourd’hui. Mais je voudrais également souligner les millions de vies perdues à cause de maladies évitables et exhorter la communauté internationale à tirer les leçons de la pandémie actuelle, qui a exacerbé la mortalité due à d’autres maladies préexistantes. Nous devons investir dans la construction de systèmes de santé solides et l’accès à la santé universelle pour tous.

« Travailler avec des personnes de tous les milieux, capacités et influence-t-il la clé pour réussir avec les ODD? » (ESF)

C’est certainement ce que nous avons appris de la transition des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) aux ODD. Nous devons nous appuyer sur les 3P : les gens, la planète et le partenariat. Il est essentiel d’être inclusif.

« Comment pensez-vous que l’ONU a adopté l’état d’esprit du leadership et l’intégration des femmes? Selon vous, qu’est-ce qui est le plus difficile à mettre en œuvre, en ce qui concerne ce pour quoi vous vous battez?” (ESF)

J’ai remarqué d’énormes efforts pour nommer des femmes dirigeantes aux postes décisionnels les plus élevés à l’intérieur et à l’extérieur de l’ONU. Nous devons poursuivre ces efforts aux niveaux national et local ainsi que dans tous les secteurs. C’est un appel perpétuel à l’action.

Nous avons tendance à laisser derrière nous de jeunes femmes professionnelles qui ne sont peut-être pas aussi visibles que les aînés, et nous devons nous assurer qu’elles ont de la visibilité et qu’elles sont reconnues. C’est pourquoi je crois vraiment au leadership de base et au dialogue intergénérationnel.

« Pourquoi si peu de gens connaissent-ils les ODD ? » (ESF)

Comme vous l’avez remarqué, il s’agit d’un cadre mondial et il pourrait ne pas être facile pour tout le monde de le connaître et de le comprendre. Des consultations nationales et régionales inclusives et approfondies ont mené à l’élaboration des objectifs de développement durable (ODD). C’est un excellent début, mais nous devons faire un meilleur travail pour sensibiliser, impliquer les gens, traduire les ODD dans toutes les langues locales.

« Comment pensez-vous que les gouvernements pourraient mettre en œuvre des choses importantes comme les soins de santé dans les programmes scolaires? » (ESF)

Les gouvernements doivent voir comment les programmes d’études peuvent être efficaces pour construire la prochaine génération de citoyens et de dirigeants mondiaux qui acquièrent des compétences professionnelles et de vie importantes nécessaires pour changer et développer leurs pays et le monde. L’éducation aux soins de santé peut être intégrée par le biais de programmes existants ou nouveaux.

Il est également possible pour les programmes non scolaires de puiser dans cette lacune, de développer de nouvelles initiatives et d’éduquer les enfants laissés pour compte. Les organismes sans but lucratif et d’autres organisations doivent identifier les lacunes en matière de connaissances et trouver de nouvelles façons novatrices d’impliquer les enfants dans leur rôle dans la solution.

« Pensez-vous que si vous aviez été un homme, votre vie aurait été différente? » (ESF)

Je ne le saurai certainement jamais parce que je ne serai jamais un homme. Je veux célébrer le fait d’être Femme, mais je tiens également à reconnaître que la vie n’est pas nécessairement facile pour la plupart des femmes de couleur parce que nous devons prouver nos capacités. Je suis optimiste compte tenu de l’orientation positive que le monde prend, parce que les femmes sont de plus en plus reconnues pour leurs impacts énormes et le leur accès croissant à des niveaux de leadership élevés dans le monde entier.

« Pensez-vous que les nouvelles générations ont compris la nécessité d’un changement et sont plus favorables à l’égalité des sexes? »

Les gens sont conscients et reconnaissent la nécessité du changement. Nous savons ce qui fonctionne et comment nous pouvons rassembler les pièces du puzzle. Ce sur quoi nous pourrions avoir besoin de nous concentrer, c’est de définir et d’investir de mieux en mieux dans nos priorités. Nous devons continuer d’éduquer la génération actuelle et la prochaine génération sur l’égalité des sexes, de suivre les progrès du gouvernement et les fonds alloués à la mise en œuvre des ODD5. Nous devons nous assurer que toutes les parties prenantes sont à bord et prêtes à exécuter les étapes menant à la réalisation de l’ODD5.

« Pensez-vous que les gens changeront d’attitude à l’égard des ODD à cause de la pandémie? » (ESF)

Cette pandémie pourrait être l’occasion pour le monde de reconnaître à quel point nous sommes interconnectés et tout aussi vulnérables. Nous devons maintenir l’élan vers l’atteinte des ODD malgré les difficultés survenues pendant la pandémie. Une réponse coordonnée mondiale plus forte aux questions urgentes est nécessaire pour soutenir le gain et progresser ensemble

« Quel est le rôle des hommes dans la lutte pour l’égalité des sexes ? » (ESF)

Ils ont absolument besoin d’y participer. Nous avons besoin d’alliés masculins. Comme les femmes, les hommes ont une reconnaissance et un pouvoir énorme. Nous avons besoin de voir des hommes plus présents pour soutenir la cause parce que l’égalité des sexes est une question de droits de l’homme.

« Que pensez-vous de la mise en œuvre des quotas ? » (ESF)

Nous devons mesurer et avoir des objectifs. Comment mesurons-nous nos progrès?

Je crois que cela dépend vraiment du contexte et des réalités locales. Un quota ou tout autre mécanisme peut être utilisé pour mesurer nos progrès et tenir les gens responsables.

Merci beaucoup Joannie d’avoir pris le temps dans votre emploi du temps chargé

Vous trouverez plus d’informations sur le Dr Joannie Bewa sur https://www.joanniebewa.com/

Vous pouvez contacter le Dr Bewa sur Linkedin ou HERE

Pour plus d’informations sur Experts Sans Frontières, vous pouvez vous abonner à notre chaîne linkedin, facebook et youtube et aller sur notre site www.ExpertsWithoutBorders.org.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn