Ce qu’il faut pour être graphologue

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un graphologue peut devenir un expert grâce à sa grande connaissance de l’écriture manuscrite. C’est une profession pour laquelle l’expérience pratique compte beaucoup, parce que chaque écriture est particulière, et vous pouvez apprendre de chacune d’entre elle.

Quel est le rôle du graphologue ? Comment devient-on un expert en graphologue?

Portrait d’un expert

L’expert soussigné a étudié environ plus de 11 000 types d’écriture en plus de 40 ans d’activité professionnelle. En outre, il a été appelé en tant qu’expert dans de nombreuses affaires judiciaires, dont certaines ont défrayé la chronique…

La formation et l’expérience d’un graphologue

La profession de graphologue commence donc par une éducation sérieuse qui lui permet de reconnaître au moins 160 espèces graphiques divisées en 7 catégories. Cela constitue l’alphabet de sa reconnaissance de la diversité des gestes graphiques les plus fréquents, afin de situer des caractères dominants. À cet effet, il est également indispensable d’apprendre la caractérologie pour attribuer à chaque aspect graphique une qualité psychologique ou au contraire, un mode de perturbation émotionnel, intellectuel ou sensoriel, voire physique.

Le travail du graphologue, au cœur de la prise de décision

Cette connaissance de l’intimité la plus profonde du rédacteur à manuscrire prend des années avant que le graphologue ne puisse prétendre à conseiller un directeur de banque pour l’engagement de son équipe de direction, le propriétaire d’une petite usine qui cherche à mettre au poste de direction pour ses enfants, ou bien ses meilleurs collaborateurs, ou encore, de pouvoir devant les gardes armés d’un casino définir si oui ou non un chèque a été contrefait.

Plus difficile encore, de reconnaître les indices de moralité, et le niveau éthique de personnes qui devront être responsables d’un service médical voire psychiatrique d’un grand hôpital universitaire d’une grande cité.

Étape par étape, le graphologue pourrait également être approché par les tribunaux, et être reconnu comme un «expert juridique». Petit à petit, il pourra aussi être approché par la justice et être reconnu comme « Expert judiciaire ». Il agira alors comme auxiliaire de justice, permettant parfois aux parties de voir surgir la vérité sur un testament qui aura par exemple été manipulé pour s‘attribuer davantage de biens testamentaires grâce à une signature soutirée sur le lit de mort du défunt.

Le travail extrêmement laborieux et parfois même ingrat de l’Expert l’amènera à discerner l’état d’esprit du rédacteur d’un testament. Ainsi, de sérieuses connaissances psychologiques et grapho-pathologiques sont indispensables pour servir la justice d’une manière qui est digne de sa responsabilité.

Le plus souvent, l’Expert graphologue est mandaté pour identifier des faux dans les titres, et déterminer si la signature d’un contrat a été falsifiée, ou encore de trouver parmi les personnes soupçonnées l’auteur du manuscrit. Il peut également situer la date d’une signature par son évolution au fil des années, puisque l’écriture est constamment évolutive. Il reconnaîtra aussi un tracé sous l’influence de menaces, chantages, ou pressions psychologique quelconques, ainsi qu’une main assistée par un tiers.

L’expert graphologue peut aussi définir le climat émotionnel d’une personne au moment où celle-ci a écrit. par exemple découvrir qu’une personne prétendant avoir été violée montre dans son écriture des signes de la plus parfaite tranquillité une heure après l’acte prétendu. Très souvent, la question posée est celle d’évaluer la santé mentale et la capacité de discernement du scripteur au moment de l’écrit (troubles amnésiques, pertes de repères dans l’espace, influence éthylique, drogue dépression etc.), sans oublier ceux qui contrefont leur propre signature pour faire croire qu’un tiers les a imités.

Il peut aussi remonter à l’origine d’un écrit anonyme, préciser les traits de caractère majeurs, et ainsi orienter les recherches avec les autres résultats du faisceau indiciaire à compléter.

On constate que la profession d’Expert graphologue et l’expertise judiciaire en écritures requiert à la fois des études approfondies, des connaissances poussées, et une grande expérience au vu des lourdes responsabilités encourues.

Le problème des Experts auto-proclamés

Nous sommes dans un temps bien aventureux où, particulièrement à cause du numérique, on assiste à un nivellement sémantique du terme « Expert ». On voit donc fleurir sur le grand cerisier l’avidité, la performance, la reconnaissance d’egos surdimensionnés et des auto-proclamés de l’expertise dans bien des domaines. Le mécanisme est très simple. Vous picorez deux ou trois sujets, qui sont le résultat d’authentiques chercheurs dans leur spécialité ou profession. Vous les passez à votre moulinette propre pour vous en attribuer leurs compétences, et vous proclamez « Expert » de ce dont vous n’avez compris que l’écume de la vague qu’ils ont mis des années à approfondir. Cela ressemble à la fable de La Fontaine du geai paré des plumes du paon.

Conclusion

Un Expert authentique commence d’abord par apprendre professionnellement une spécialité. Cette spécialité acquise lui permet d’exercer un métier qui lui permet aussi de confronter ses propres expériences quant à sa spécialité précisément dans le domaine où il exerce. C’est ainsi qu’il deviendra un professionnel à part entière, c’est-à-dire quelqu’un capable de retransmettre non seulement ce qu’il a appris à l’ école, mais aussi ce qui l’a enrichi dans l’exercice de sa profession.

Environ 20 ou 30 ans après, ces maîtres en la matière sont tellement reconnus par la société qu’un Expert en la matière est né, consécration d’une reconnaissance de qualité exceptionnelle de la science, de l’art, ou de la technique qu’il maîtrise désormais mieux que quiconque. Experts Sans Frontières a pour but d’élever le statut et la reconnaissance des Experts au niveau international.

Vous trouverez plus d’informations sur www.ExpertsSansFrontieres.org

Maxence Brulard

yogamax@bluewin.ch
Website : http://maxencebrulard.wixsite.com/expertgraphologue

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn